jeudi 26 juin 2014 Sorties

Mariage médiéval

Un rêve de Prince et de Princesse!

Le mariage au Moyen-âge… Pourquoi un sujet pareil ?!

Ma foi… Je reviens d’un mariage sur ce thème, il y a peine quelques jours. (Pour les questions, ce n’était pas moi la mariée, j’étais seulement en prestation de danse avec une troupe pour égayer la journée). Et je me suis posée la question, « mais à quoi ça ressemblait réellement à l’époque ? ». En effet, on ne badinait pas avec ces choses-là, et hors de question d’aller batifoler sans l’accord de Dieu (et evidement des familles).

Avant tout...

raiponce mariage

Idée fausse (Raiponce - Disney)

Mariage médieval enluminure On se rapproche de la réalité, même si c'est un couple princier - Enluminure du 15ème siècle.

Le mariage au Moyen-âge, signification :

Le mariage est obligatoire a cette époque, et on ne rigole pas avec. En effet, la religion a une place vraiment très importante dans la société de cette époque, et il est impensable d'avoir une relation hors-mariage sans encourir les foudres de l’Église et de finir grillé en Enfer (même pour un petit bisou !).

Le mariage...C'est la base. Le mariage est le mode d'organisation de l'union conjugale le plus ancien et le plus répandu dans le monde. Selon les pays et les époques, il se contracte (ou se rompt) de manière rituelle, juridique ou religieuse (Genre ta femme ne te donne pas d'enfant et encore moins de fils, et bien... Tu la répudies, sans pension, et tu te remaries. La remise en question de l'homme est assez faible dans ces cas là...). Le mariage est aussi primordial à cette époque pour poser les règles de fonctionnement du couple et fournir un cadre social et légal au développement de la famille.

Au Moyen-Âge, en France, c'est l'église chrétienne catholique qui donne sa bénédiction aux nouveaux mariés. Le mariage apparaît pour la première fois comme l'un des sacrements, à côté de l’eucharistie, de la pénitence et du baptême, dans un décret du pape Lucien III contre les hérétiques, en 1184.(Wikipédia)

Mais avant de passer par l'autel, les jeunes (ou moins jeunes) nouveaux tourtereaux ont été promis depuis longtemps par leurs parents respectifs. (De l'amour? Fi! C'est désuet !) L'amour n'est pas un fondement de l'union, mais un principe qui vient en se mariant (quand on a de la chance). Le mariage était en premier lieu une union de deux familles, dans le but d'apaiser les disputes et de garantir/préserver la paix (T'offre une vache, deux moutons et une fille docile et hop c'est réglé !). Comme dans les sociétés primitives, donner une femme en mariage est la plus commune et plus simple méthode de nouer des liens entre maisons et nations. (De nos jours, c'est un peu plus dur à appliquer et heureusement! Enfin ça dépend toujours du pays.)

Pour les cadeaux qui accompagnent la mariée, on parle de dot. La mariée est aussi fournie avec son trousseau (J’ai l’impression de parler d’un kit de poupée Barbie…).

Bref ! L’amour au premier regard et les petites fleurs qui volent, ce n’était pas tout à fait ça.

Mariage médiéval

Et ensuite?

Comment cela se passe? Le déroulement :

Lorsque la date du mariage est décidée, pendant trois dimanches de suite, les bans sont publiés à l'église. Cela signifie que l'on annonce publiquement l'intention de se marier des jeunes gens, et si personne n'y trouve à redire, le mariage est célébré au jour prévu.

Cela se passe toujours avant midi, à jeun, dans l'église ou devant le portail d'entrée. (Nombres de cérémonies sont précédées par un jeun, tel que l'adoubement d'un nouveau chevalier)

Mariage devant l'église

Mariage sur le parvis d'une église.

Le cérémonial est très simple. On examine d'abord les arbres généalogiques des futurs époux, en présence du prêtre qui est là comme témoin. Puis, le jeune homme passe un anneau au quatrième doigt (annulaire) de sa fiancée en disant : "Je te prends à épouse" ou encore : "De cet anneau et de mon corps, je t'honore." Ce que répète ensuite la mariée.

alliances

L'homme pose alors trois deniers dans la main de sa future épouse en ajoutant : "Et de mes biens, je te donne."

Le prêtre alors bénit les jeunes mariés et les familles et invités entonnent un chant, tandis que les témoins choisis par les amis proches maintiennent au-dessus de la tête des conjoints un voile.

Ensuite, au milieu de la famille en liesse (c'est à dire en fête), les nouveaux époux boivent au même verre et mangent à la même écuelle, illustrant ainsi la maxime :

"Boire, manger, coucher ensemble Font mariage, ce me semble."

  Puis... Place aux festivités, le plus souvent autour d'un banquet. (On essaie d'éviter les fins malheureuses comme dans Game of Thrones.)Banquet Banquet (Vive l'hypocras !) Enfin, vient l'heure fatidique du coucher ! (Ou non !)

coucher

Et ensuite... C'est une autre histoire....

Mais maintenant, les cérémonies de mariage ont bien changées, et la plus importante, est celle qui se passe à la mairie. (devant l’État, et non plus devant Dieu. Même si les cérémonies religieuses vont encore régulièrement de paire avec les cérémonies civiles).