mardi 12 décembre 2017 Littérature

Les Utopiales 2017 - Anthologie - Actusf

Le temps de lire cette anthologie, vous serez parti sur la Lune où survit la dernière colonie humaine après que la Terre s’est retrouvée sous la glace, vous aurez discuté de l’égalité hommes-femmes sur un sujet qui vous surprendra, vous vous serez opposé à un texte sur l’avortement, vous aurez renoué avec la légende arthurienne, vous aurez attendu le retour de l’amour de votre vie, découvert en avant première une auteur chinoise, et affronté la cruauté des follets et des gnomes.
 
Anthologie officielle du festival des Utopiales, qui a eu lieu du 1er au 6 novembre 2017, regroupe des auteurs français mais aussi québécois, chinois, anglais et canadien !
 
 
 
  • "43 200 secondes" de Jean-Laurent Del Socorro (INÉDIT)
  • "La place d’une femme" de Emma Newman (traduction : Erwan Devos et Hermine Hémon) (INÉDIT)
  • "Huit siècles sur une échelle de temps" d'Olivier Gechter (INÉDIT)
  • "Le sphincter de l’œsophage" de Nabil Ouali (INÉDIT)
  • "Pékin origami" de Hao Jingfang (traduction : Michel Vallet) (INÉDIT)
  • "Les Anges tièdes" d'Estelle Faye
  • "Les cristallines" d'Ariane Gélinas (INÉDIT)
  • "Les arbres sont des gens comme les autres" de Timothée Rey (INÉDIT)
  • "Les oiseaux lunaires" de Michael Moorcock (traduction de Pierre-Paul Durastanti)
  • "Poèmes" de Guy Gavriel Kay (traduction : Erwan Devos et Hermine Hémon) (INÉDIT)
  • "L’Île close" de Lionel Davoust
  • "Le gnome qui voulut être fée" d'Audrey Alwett (INÉDIT)

 

Que dire ? Cette anthologie est très agréable à lire et rassemble des plumes aux styles et aux intrigues très différentes. Il n'a pas seulement de la science-fiction, mais aussi de la fantasy, comme en témoigne la nouvelle d'Audrey Alwett qui se situe dans l'univers plein d'humour des Poisons de Katharz, ou encore les Poèmes arthuriens de Guy Gavriel Kay.
Certaines nouvelles abordent des questions de société comme celle de Nabil Ouali au sujet de la grossesse ou bien 43 200 secondes de Jean-Laurent Del Socorro sur l'avortement. Tandis que d'autres sont plus dans le polar ! Emma Newman revisite le tandem Sherlock/Watson et nous réserve une madame Hudson pleine de mystères, alors qu'Olivier Gechter nous propose une IA un tantinet psychopathe.

Toutefois, si je ne dois en retenir qu'une seule, ce serait Pékin origami de Hao Jingfang. Dans ce récit l'auteur nous présente un monde redécoupé façon 3 x 8 version futuriste ! En effet, la planète surpeuplée ne pouvait continuer de fonctionner comme elle le fait actuellement et un système de roulement de ses habitants a été mis en place. Certains dorment tandis que d'autres travaillent. Pourtant, les inégalités sont toujours là... Lao Dao est une sorte d'éboueur. Pas très riche, celui-ci décide d’accepter de convoyer un mystérieux paquet dans une autre zone en échange d'une belle somme d'argent. Pourtant tout ne se déroule pas comme prévu et Lao Dao, toujours prêt à rendre service va vivre des aventures pleines de rebondissements.
Est-ce que le héros de Hao Jingfang arrivera à trouver le bonheur et à garder espoir ? Pékin Origami est l'histoire dont le personnage principal m'a le plus touché. L'intrigue ferait d'ailleurs un excellent film de SF !
Pour l'anecdote, la permutation entre les zones m'a beaucoup fait penser aux scènes de Neon Genessis Evangélion lorsque la ville de New-Tokyo 3 rentre ou sort de terre. (10'30 de l'épisode 2)

Résultat de recherche d'images pour "evangelion tokyo 3"

Je conseille cette anthologie des Utopiales 2017 à tous les amateurs de fantasy et de SF qui n'ont pas toujours l'envie ni le temps de commencer un roman !
Evidement, tout le monde peut la lire et je suis très curieuse de savoir quelle nouvelle vous a le plus plu, donc n'hésitez pas à commenter.


Éditions : Actusf

Illustration : Laurent Durieux

Nombre de pages : 328

ISBN : 978-2-36629-856-7