mardi 10 octobre 2017 Rencontres

Focus - Les Éditions 1115

Aucun texte alternatif disponible."Parce qu’il n’y a pas mieux que le monde imaginaire pour voir la réalité avec du recul."

Aujourd'hui, je vous présente un article pas tout à fait comme les autres, puisqu'il s'agit d'un focus sur... Une toute nouvelle maison d'édition ! Les éditions 1115 (Mille Cent Quinze).
L'éditeur, Frédéric Dupuy, a gentiment accepté de répondre à quelques questions.

Pouvez-vous nous présenter votre maison ?

Frédéric Dupuy : Avant tout 1115 est une Agence de Voyages Littéraires qui propose des destinations imaginaires au format poche ; en d’autres termes, notre maison d’édition est spécialisée en SFFF. Notre activité vient de commencer sur Lyon et pour le moment, nous proposons peu de destinations. Toutefois, nous rencontrons régulièrement de nouveaux auteurs prêts à embarquer nos lecteurs vers de nouveaux horizons.

Pourquoi vous êtes-vous lancés dans cette aventure ? Comment est née l’idée de monter une maison d’édition ?

Frédéric Dupuy : Tout est né de l’amour du livre, de l’objet livre. Personnellement, le livre m’a toujours fasciné. Puis j’ai eu 35 ans et l’occasion rêvée de changer de carrière, alors je me suis lancé à corps perdu dans cette passion du livre.

Qu’est-ce qui vous intéresse dans ce projet ?

Frédéric Dupuy : Créer et faire rêver les lecteurs. La création littéraire est un milieu passionnant. Ardu, mais passionnant. Et imaginer ce que le lecteur va pouvoir ressentir, le livre entre les mains, imaginer le voyage tel qu’il va le vivre, est tout bonnement grisant.

Pourquoi les mondes de l’Imaginaire ?

Frédéric Dupuy : Parce qu’il n’y a pas mieux que le monde imaginaire pour voir la réalité avec du recul. Il n’y a pas plus intellectuel que le travail de l’imaginaire, en ce sens qu’il est un produit total de l’esprit servant à résoudre des problèmes, à la façon d’un espace de simulation visionnaire grâce auquel on peut trouver des solutions inimaginables autrement.

Une agence de voyages littéraires, c’est-à-dire ?

Frédéric Dupuy : Chaque auteur est un pilote, chaque livre un avion, et chaque lecteur un voyageur heureux. En cela, nous nous vivons réellement comme une agence de voyages !

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, barbePouvez-vous nous présenter s’il vous plait les deux premiers livres que vous avez édités : Le livre d’Hélène, Le livre d’Enora ?

Frédéric Dupuy : C’est un livre en plusieurs tomes (5 en tout) de Sarigan, le premier auteur des éditions 1115, qui pour une première publication, donne parfaitement le ton : beaucoup de voyages dans des mondes très différents, beaucoup d’imagination et de créativité, un public large (12-120 ans)… Bref, une histoire qui nous ressemble !

Y a-t-il également une volonté d’être révélateur de talents ?

Frédéric Dupuy : Absolument. Cette idée de découvrir des talents compte beaucoup pour nous car nous sommes intimement convaincus que notre belle francophonie regorge de talents incroyables qui ne demandent qu’à être révélés au grand public. L’Imaginaire n’est pas mort, au contraire, il est en pleine renaissance !

(photo : l'auteur Sarigan sur le salon OctoGônes.)

Quelles seront vos prochaines parutions ?  Et où vos lecteurs pourront vous rencontrer dans les mois à venir ?

Frédéric Dupuy : D’abord de la SF d’ici la fin de l’année 2017, une SF hors-norme sous bien des aspects puis, sans doute début 2018, de la Fantasy à la fois assassine et légère, tout un programme ! Sarigan sera à Ménétrol pour les Aventuriales fin Septembre et à OctoGônes en Octobre ; par ailleurs, même si nous n’y exposons pas, nous serons présents aux Utopiales de Nantes. Sinon, n’hésitez à passer au Dépôt Imaginaire à Lyon, vous aurez toujours une chance de nous y croiser à l’occasion.

Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir le site des éditions 1115.