jeudi 7 juillet 2016 Littérature

Shakti – Les Sentiers des Astres II – Stefan Platteau

Afficher l'image d'origine

Sept hommes, une femme et une enfant.

Ce sont les derniers compagnons qu’il reste au barde Fintan Calathynn pour mener à bien la quête du Roi-diseur, à travers une forêt boréale plus menaçante que jamais. Neuf survivants aux abois, retranchés dans la grotte des Teules, encerclés par l’ennemi. À l’heure où la gabarre livre ses derniers secrets, et où les arbres tremblent de la colère des géants, les fugitifs devront jouer cartes sur table et révéler les ombres issues de leur passé. À commencer par l’énigmatique Shakti…

Shakti, un second tome au féminin pour cette épopée aux confins des mondes : Les Sentiers des Astres.

Un second tome sous le signe de la féminité

Attention, cette chronique peut contenir des spoilers.

La première partie de ce tome reprend l’intrigue à la fin de Manesh grâce à la voix du barde Fintan Calathynn.

Afficher l'image d'origineAcculés dans une grotte par les Nendous et leurs serviteurs, les Hermines, notre groupe de rescapés doit à tout prix continuer sa route vers le Nord pour leur échapper et rejoindre le Roi-Diseur.

Stefan Platteau choisit à nouveau d’opter pour une double narration, donnant ainsi la parole à deux des neuf membres restants de l’expédition du capitaine Rana : Fintan Calathynn, gardien du « vrai dire » et la mystérieuse courtisane Shakti. (ça écrème presque autant que dans Games of Thrones !)

Le roman se scinde donc en deux parties distinctes. Dans un premier temps, notre petite troupe lutte ou plutôt s’enfuit pour survivre au sein du Vyanthryr en essayant de déjouer les pièges maléfiques et sanglants de leurs ennemis. La petite Kunti (la fille de la courtisane) se montrera d’un grand secours pour leur éviter certains dangers, tandis que Fintan révèlera enfin ses vrais pouvoirs. Un passage empli de magie et de puissance. Les dieux ne sont jamais très loin…

Malgré tout, les dissensions sont toujours là… Tout le monde ne peut accepter Manesh et sa trahison, Miach le premier et cela complique encore plus déjà leur progression ardue et chaotique. Pourtant… L’enfant solaire a encore quelques atouts dans sa manche pour s’éviter le pire. Quel camps choisira-t-il ? L’équipage de Rana (et donc les Luari), ses anciennes allégeances ou tout simplement ses origines ?

Mais cela n’est pas encore assez et Stefan Platteau ajoute un traître à son intrigue. Qui voulait la mort du Capitaine Rana ? Pourquoi ? Et surtout… Pour qui ?

Suite à un retournement de situation parfaitement orchestré, notre équipe épuisée et diminuée, se retrouve prise en charge et protégée par Ogh-qui-Soupire et les Teules, habitants mystérieux de la forêt. Commence, alors, le dit de Shakti, l’énigmatique et fascinante courtisane.

Originaire du Fintami et pourvue de pouvoirs chamaniques, qui est-elle vraiment ? Comment en est-elle arrivée là ?! A bord d’une gabarre emplie d’hommes plus ou moins recommandables partis dans un quête désespérée ?

Shakti, acculée par la curiosité (plus ou moins malsaine) de ses camarades de voyage, se dévoile…

« Vous attendez donc que je vide mon sac. le récit des fautes et des plaintes de la putain. Très bien. Vous allez être servis ! Je ne promets pas d’avoir honte. Je vais faire ce que je fais le mieux : me livrer sans pudeur. Conter pour le bon plaisir des hommes… »

C’est ainsi qu’elle nous raconte sa connexion profonde avec les esprits peuplant les bois du Lempio, sa rencontre avec le beau et orgueilleux Meijo ; et surtout leur lutte contre la Croque-carcasse qui scellera son destin…

Shakti, des influences mythologiques ?

Afficher l'image d'origineShakti est un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ». Dans l’hindouisme, ce mot désigne l’énergie féminine, le principe actif et extériorisé d’une divinité masculine. On peut citer notamment : Parvati, Durga, ou encore Kali. Shakti est aussi le nom d’une déesse qui est l’épouse d’Indra, dieu d’un paradis-univers chez les hindous ; elle est souvent associée dans les temps contemporains à Shiva, l’énergie masculine.

Shakti est un concept d’une divinité représentant la puissance féminine créatrice. Elle représente la Grande Mère divine et la puissance de la fécondité. Par extension, la « shakti » désigne l’énergie dynamique féminine, ou principe actif, des divinités du panthéon indien, le principe mâle devenant passif dans son rôle de semence ou d’essence.

Ainsi, dans l’hindouisme, le mot shakti revêt les sens suivants :

  1. puissance, force, énergie ;
  2. pouvoir divin, force consciente du Divin ;
  3. manifestation d’un pouvoir de la Conscience et de la Force suprêmes ;
  4. la Mère divine, source de tout pouvoir ; (l’Ourse du Fintami ?)
  5. Parèdre et Puissance de manifestation et d’action d’un Dieu particulier, représentée comme une Déesse.

C’est la fusion totale des deux entités, masculine et féminine, fusion physique, mentale et spirituelle, qui permet l’accès à l’énergie suprême, à la conscience et à la sérénité. (wikipédia)

Les Sentiers des Astres, une épopée aux confins du Monde

C’est avec brio que l’auteur rend le récit de la Courtisane aussi captivant (voir plus ?) que celui du Bâtard de Marmach.

En conteur expert (18 sur un lancer de dé 20), Stefan Platteau nous éloigne de la quête principale en prenant des chemins de traverses dont lui seul (et peut-être les Dieux) a le secret. Manesh comme Shakti regorgent de longs récits annexes passionnants où rôdent les légendes d’un monde, dont les peuples et créatures fabuleuses tirent leurs forces et leurs secrets d’une magie ancienne et oubliée.

De plus, grâce à notre héroïne, l’auteur peut ainsi aborder des thèmes comme l’amour, la famille ou encore la place de la femme dans un monde dur et impitoyable et pourtant empli de magie et de beauté.

La plume de Stefan Platteau, belle et affutée, pleine de fragrances et d’images, reste un enchantement et emmène le lecteur envoûté sur Les Sentiers des Astres.

Fascinant et dépaysant, ce second tome offre un récit dense plus calme, à la découverte de nouvelles contrées et de nouveaux mythes, permettant aux lecteurs comme aux membres rescapés de se remettre de leurs émotions.

Un moment de lecture merveilleux, une véritable référence de la fantasy actuelle !

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Titre : Shakti

Cycle : Les Sentiers des Astres

Auteur : Stefan Platteau

Éditeur : Les Moutons Electriques

Illustrateur : Melchior Ascaride

ISBN : 978-2-36183-252-0