mardi 15 mars 2016 Sorties

Les secrets de la Primatiale Saint Jean - Nicolas Le Breton

Afficher l'image d'origineBonjour à toutes et tous !

Aujourd'hui, je reviens avec un article un peu différent de d'habitude car il s'agit de vous présenter une conférence, en l’occurrence "Les secrets de la Primatiale Saint Jean" de Nicolas Le Breton.

Évidement, je ne peux vous en parler en détails, mais voici quelques informations pour vous donner envie de découvrir cette conférence.

Nicolas Le Breton, auteur mais pas que...

Afficher l'image d'origine

Nicolas Le Breton

Guide à l’Office de Tourisme de Lyon, photographe amateur, écrivain et conférencier, Nicolas Le Breton est un passionné de Lyon, la ville et son histoire. (Un homme de goût cela va s'en dire !)

Publié aux éditions des Moutons Électriques, avec entre Pax Germanica (I et II) et La Geste de Lyon, il est aussi auteur aux éditions Ouest France de Curiosités, trésors et autres merveilles de Lyon et de Grands criminels lyonnais. (Il existe d'ailleurs une visite de Lyon sur ce thème !)

C'est ainsi qu'un beau jour, il décida d'explorer les secrets d'un des lieux les plus connus de Lyon, (Et aussi des plus beaux.) et de nous en présenter ses recoins.

La Primatiale Saint Jean, alias...

Située au coeur du Vieux Lyon, la primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne, appelée aussi plus simplement, cathédrale Saint-Jean, est le siège épiscopal de l'archidiocèse de Lyon. Elle a rang de cathédrale et de primatiale : l'archevêque de Lyon a le titre de Primat des Gaules.

Afficher l'image d'origineAu Moyen Âge, elle faisait partie d'un complexe d'églises et d'autres bâtiments ecclésiaux, dont certains ont été détruits lors de la Révolution.

L'édifice actuel est un projet de longue haleine, porté dans sa conception par trois archevêques successifs entre le 12ème et 15ème siècle, au moment où l'architecture occidentale bascule du roman au gothique.

Mais cette période est aussi celle de... La gargouille !

Les gargouilles et les monstres cachés

Les gargouilles désignent toute figure sculptée évacuant de l'eau et représentant le plus souvent un animal monstrueux, ou des représentations humaines typiques de l'art grotesque roman puis surtout gothique. (On trouve aussi des traces de gargouilles dans des édifices antiques.)

Une gargouille est aussi une créature légendaire, dragon vaincu par saint Romain, évêque de Rouen.

Afficher l'image d'origine Lion - Gargouille

Nicolas Le Breton est ainsi parti à la découverte des secrets cachés de la Cathédrale Saint Jean, en étudiant les différentes créatures qui la peuplent et leurs significations.

Son propos s'axe sur différents points en commençant par la mentalité qui régnait au Moyen-Age et la portée symbolique de ces êtres souvent monstrueux, qu'elle soit religieuse ou liée à l'alchimie. (en dehors de la fonction première qui est d'être... Une gouttière !)

Étonnamment, le monde "gargouillesque" est très sexué. Et la façon dont elles sont orientées est très importante.

(Petite précision : Il faut différencier les gargouilles des chimères, qui elles n'ont pas de fonction de "gouttière" et sont généralement des ornements sur les pinacles et les contreforts.)

Pourtant... Une question se pose : pourquoi des figures aussi monstrueuses et négatives sur des monuments  religieux ?

On retrouve de nombreuses gargouilles à l'extérieur de la Cathédrale, mais l'intérieur n'est pas en reste et nombre de détails sculptés se cachent dans des coins ou des recoins, ou encore en haut des chapiteaux.

Qui sont-elles ? Que représentent-elles ? Qui sont ces mystérieux visages feuillus ?

Autant de questions que Nicolas se fait un plaisir de nous expliquer lors de cette conférence. Mais vous ? Êtes-vous prêt à le suivre et à découvrir un monde secret et insoupçonné ?

Vous pouvez retrouver toutes ses actualités sur sa page Facebook pour plus d'informations quant aux dates des prochaines présentations.

Afficher l'image d'origine

J'espère que cet article vous a plus et qu'il vous donnera envie de découvrir ou redécouvrir la vie cachée des gargouilles.

N'hésitez pas à partager et commenter !