mercredi 13 janvier 2016 Littérature

Le Renard De Morlange - Alain Surget

Il n’est point coutume, mais cette semaine ce sera de la littérature jeunesse, en compagnie d'un renard pas comme les autres.

Violences, humiliations : rien n'arrête le cruel comte de Morlange. Rien ? Jusqu'au jour où un vieil ermite lui prédit que, s'il ne change pas sa conduite, il sera transformé en jeune renard les nuits de pleine lune... tout en conservant son esprit humain, et ainsi jusqu'à ce qu'il ait fait pénitence ! Si Renaud de Morlange est un fin chasseur, renard a, lui, bien des choses à apprendre pour affronter les dangers de la forêt...

Afficher l'image d'origineJ’ai découvert par hasard Le Renard de Morlange à la librairie, où sa jolie couverture a eu tôt fait de me séduire. Aussitôt vu, aussitôt acheté… Et lu.

Le Renard de Morlange est une réécriture personnelle par Alain Surget du lai de Marie de France, intitulé Bisclaveret. (Après le loup-garou, voici le renard-garou ! )

Mais... Qu'est-ce qu'un lai ?!

Un lai est un poème médiéval, c'est à dire écrit au Moyen-Âge. C'est un poème à forme fixe qui est apparu au 12éme siècle. Toutefois, le lai a désigné successivement des genres de poésie assez disparates.

Au Moyen Âge, ce mot était utilisé au sens de chant ou de mélodie. Le lai narratif serait l’ancêtre du fabliau.

"L’origine du lai et de son nom est peut-être née d’anciens souvenirs littéraires celtiques car les vieilles légendes de la « matière de Bretagne » y tiennent une grande place, mais on y trouve toujours aussi la matière de France et la matière de Rome." (wikipédia)

L'intrigue ou comment apprendre à devenir sage !

Le comte de Morlange est un homme cupide, avare et violent (le top donc !). Tous les habitants le confirmeront, leur maître n'hésite pas à piétiner et à détruire les récoltes pour ensuite les punir car ceux-ci ne peuvent plus lui fournir les fruits de leur dur labeur.

Un jour un vieil ermite lui prédit que si sa conduite ne s'améliore pas, il sera transformé en renard les soirs de pleine lune (Et paf ! ça lui apprendra !). Le comte, fier et incapable d'écouter la voix de la sagesse, ne va pas prendre ces menaces au sérieux. C'est donc sans grande surprise que la prédiction se réalise et que l'affreux bonhomme se retrouve métamorphosé en renard.

Il commence dès lors à vivre une vie entre homme et animal. Cela marche un temps, mais un jour, sa femme l'ayant suivi, lui vole ses vêtements, l’empêchant par là même de reprendre forme humaine. Obligé de garder sa forme de renard, le comte va très vite se rendre compte que la vie dans la nature n'est pas aussi facile que l'on s'imagine...

Arrivera-t-il à survivre? Mais surtout à changer ?

Et puis après ?

Le Renard de Morlange est un bon livre, qui nous donne une leçon de vie et sensibilisera les plus jeunes à la tolérance et la bonté. (Ok ! Tu pourras pas menacer ta petite sœur de la transformer en renard si elle t'a piqué tes legos !)

Ce petit roman d’Alain Surget aborde le Moyen-âge de façon très ludique. Le vocabulaire est riche ! Heureusement de nombreuses petites notes fournissent des explications, que cela concerne le lexique ou le contexte. Les chapitres s’enchainent les uns aux autres de façon rapide et sans temps mort.

Afficher l'image d'origine

Illustration du Roman de Renart

Dessins de Joseph Porphyre Pinchon (1871-1953), texte de Georges Le Cordier

Ce récit m’a fait penser au Roman de Renart pour l’époque et le nom, mais aussi à un conte. Car la punition du méchant seigneur et sa quête de rédemption peut paraître assez similaire au déroulement de ce type d’écrit. Tandis que la chute de l’histoire, s’approche plus d’une fable de La Fontaine, c'est à dire avec une morale.

Ce livre est un excellent point d’approche pour découvrir et étudier le Moyen-âge, ses coutumes, ses modes de vie…Tout en entremêlant historique et fantastique.

Afficher l'image d'origineTitre : Le Renard De Morlange

Auteur : Alain Surget

Illustrateur : Philippe Mignon

Éditions : Nathan Jeunesse

Nombre de page : 128p