mardi 21 juillet 2015 Littérature

La Maison des Horreurs - Stéphanie Lepage

Vous avez faim?

Non? C'est dommage, vous ne savez pas ce que vous ratez!

Chez les Monferreau, quand on aime son grand-père, on en reprend au dessert ! Pourtant, il serait plutôt vieille carne que doux agneau, Victor. Déformation professionnelle. Du temps de sa splendeur dans la vie active, il était tortionnaire. Ça laisse des traces. De sang, bien sûr, mais aussi psychologiques. Et génétiques, a priori. Ce cher démon se retrouve ainsi à la tête d’une horrible famille qu’il mène à la baguette et dont les membres sont tous plus dérangés du ciboulot et pervers les uns que les autres. Ils vivent sous le même toit, dans une grande maison des horreurs à l’intérieur de laquelle ils peuvent commettre les pires méfaits. C’est qu’ils sont sept, les Monferreau, comme les péchés capitaux. Voilà qui en dit long. Alors malheur à ceux qui croisent leur route. Malheur à Anne et Ludo, une sœur et un frère en cavale, que le destin pousse en ces terres maudites et qui, bien contre leur gré, vont faire éclore un à un, comme autant de fleurs vénéneuses, les pires secrets de ces horribles gens. Mais ne croyez rien de ce que vous lirez, n’ayez confiance en personne, doutez de tout et de tous, y compris de votre raison. Une seule chose est sûre : malheur à ceux qui tombent aux mains de la tribu. On vous aura prévenus.

En quelques coups de cout... mots

Bon... Alors si on doit résumer en quelques mots, les Montferreau, ce sont des gros tarés psychopathes (Non non promis, j'en fais pas trop!) à tuer à vue, question de survie personnelle. Il faut dire que La Maison des Horreurs porte parfaitement bien son nom et qu'une fois le livre refermé, on prie pour ne jamais croiser personne du même acabit (et accessoirement, on vérifie que les portes de chez soi, soient bien fermées...)

Enfin... Tout cela ne doit pas non plus vous faire fuir, car La Maison des Horreurs est très bon roman avec une ambiance très immersive. Celui-ci se présente sous la forme d'un feuilleton de 6 épisodes (ça m'a fait penser à Alexandre Dumas dans un tout autre registre) - Les séries littéraires de la collection « Pulp » sont conçues comme des séries télévisées. Chaque épisode est assez court et se lit très rapidement.

Stéphanie Lepage

Nous suivons le destin d'Anne et Ludo, deux jeunes gens adoptés par un couple sans histoires, qui se retrouvent à errer sous une pluie torrentielle, suite à certains aléas... Les deux frère et sœur n'étaient pas très liés jusqu'à cette fameuse nuit, mais la force des choses, les pousse à s'entraider, pour le meilleur et pour... Le pire. (Je sais pas pourquoi, mais en écrivant l'article, cela m'a fait penser à la série Monster, déjà glauque à souhait!) En cavale pour de mystérieuses raisons, ils se retrouvent rapidement séparés lorsque leur voiture tombe en panne aux abords de la charmante demeure des Montferreau.

Mais que se cache-il derrière ces mûrs sombres dégoulinant de ténèbres et de haine de cette bâtisse isolée et cauchemardesque?! Qui compose cette macabre famille? Quels sont leurs buts et leurs projets? Autant de questions que l'on se pose très rapidement et où pourtant, on hésite à connaître la réponse.

"- Stanislas ? - Oui, mère? - Il y a un homme au crâne explosé qui vomit du sang sur notre tapis. - Effectivement, mère. - Aurais-tu un début d'explication à m'apporter ? - Pas le moindre, mère."

Un peu d'humour, ça ne fait pas de mal pour arranger la sauce! Et Stéphanie Lepage manie à merveille une plume oscillant entre humour noir et grinçant et visions de cauchemar. A la limite de la folie, nos égarés vont devoir trouver une échappatoire... Très, très rapidement!

Je suis peut-être bon public, mais la fin est très surprenante! Une très bonne découverte qui me change de mes lectures habituelles. Toutefois, âmes sensibles, s'abstenir.

Un grand merci aux éditions de La Bourdonnaye pour cet envoi estival et m'avoir permis de  découvrir cette auteure.

 Afficher l'image d'origine

Titre : La Maison des Horreurs

Auteure : Stéphanie Lepage

Éditions : La Bourdonnaye

Collection : PULP